histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  la table à manman (01/07/2022)
  le tiroir à manman (01/07/2022)
  du musiau ... (01/05/2022)
  le patois du quotidien (24/04/2022)
  ch' zelections partie 2 (24/04/2022)
  ch' zelections partie 1 (24/04/2022)
  charte pour la sauvegarde du patois (21/04/2022)
  le lilas du jardin (20/04/2022)
  au bout de la rue, aux champs (19/04/2022)
  El misseron rouche (16/04/2022)
  arrivée à la maison (20/03/2022)
  de Béthune à Bruay (20/03/2022)
  de Lens à Béthune (20/03/2022)
  arrivée à Lens (20/03/2022)
  d Arras à Lens (20/03/2022)
  arrivée gare d Arras (20/03/2022)
  la mère caresmelle (15/03/2022)
  ché soeurs à cornette .... (06/03/2022)
  les terrils du pays à part (13/02/2022)
  ché cintres in bo (12/02/2022)
  allo allo y a du brin dinch' tuyau (06/02/2022)
  té vo m' neule ? (06/02/2022)
  les ouatères (06/02/2022)
  la ficelle dech' facteur (06/02/2022)
  RINTRER CH CARBON (11/11/2020)
  devant s' n' école primaire (30/01/2022)
  au ''Cercle'' (23/01/2022)
  m' grand tante (23/01/2022)
  rénovation .... (23/01/2022)
  la toise (23/01/2022)
  résistance durant la seconde guerre mondiale (15/01/2022)
  récupération .... (15/01/2022)
  prendre des photos .... (15/01/2022)
  em' rue .... (15/01/2022)
  la jacinthe, fleur du mois de janvier (08/01/2022)
  Maurice et le bizutage (08/01/2022)
  la bonne année (03/01/2022)
  Maurice et le patois (03/01/2022)
  accident à la mine (02/01/2022)
  El Noë d'Eloué (27/12/2021)
  Monsieur c'est le nom d'un cochon (26/12/2021)
  la femme du mineur (25/12/2021)
  capio bas Maurice ... (21/12/2021)
  CH PAIN DE 700 (27/04/2021)
  y est où Saint Nicolas ? (07/12/2021)
  Sainte Barbe in chti : s'vie, traditions (04/12/2008)
  jour de neige 3 (01/12/2021)
  MIN PERE (19/03/2019)
  jour de neige 2 (29/11/2021)
  jour de neige 1 (29/11/2021)
  Bonne fête de Sainte Catherine (25/11/2020)
  LE PATRONAGE (14/11/2019)
  le biftèque (23/11/2021)
  du fin fond de ma mémoire (21/11/2021)
  RETOUR À BRUAY (La fin des vacances à Berck . Épilogue) (31/08/2019)
  CERF-VOLANTS ET AUTES AMUSEMINTS (Les vacances à Berck 10ième partie) (26/08/2019)
  CHÉS CABINES (Les vacances à Berck 9ième partie) (21/08/2019)
  LES VACANCES À BERCK (8ième partie : CH POSTE ÉD SECOURS) (17/08/2019)
  LA JOURNÉE À STELLA (les vacances à Berck 7ième partie) (12/08/2019)
  LA DUCASSE (Les vacances à Berck 6ième partie) (06/08/2019)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 alens ( 05/05/2022)
C'est Bernard (Berle...
 mememarie ( 02/08/2020)
Bonjour, Je découvr...
 Drit79 ( 08/02/2019)
Mon dernier écrit ic...
 michel.gervois@neuf.fr ( 07/10/2018)
Bonjour à tous les B...
 dufossez jean ( 24/09/2018)
Bonjour les potes J...


Liens

RETOUR À BRUAY (La fin des vacances à Berck . Épilogue)
par berlens78 le, 31/08/2019  

Voilà , chés vacances à Berck alles zétotent finies ; au matin, mes parints y zavottent ringé pis nettoyé l’ location ; j’étos allé eune dernière fos à la mer et j'avos gardé min maillot d' bain plein d’ sabe sur mi. j’allos devoir attinde un an pour arvénir et vire la mer. Autant qu’ j’étos contint et plein d’entrain in arrivant, autant j’étos trisse et abattu in arpartant. Monter dins l’autobus in arculant ; rester sin nez collé sur l’ vite à raviser au loin dins l’ vague, à raviser rien. Chés gins qui juotent aux boules dins la gare. Chés contrôleurs in maillot d’ bain. Chés vagues qui vénotent mourir su ch’ quai in important chés valisses, chés pelles, chés zépuisettes et chés séiaux… un ballon qui s’in allot dins la mer … « mais dépèches-te, coeurres, va l’ rattrapper ! » et pourtant y s’ passot rien ; j’étos comme paralysé. Collé sur min sièche à raviser mes souvenirs.

In prénot l’autobus éd chinq heures l’ diminche après-midi. Jé m’ muchos dins un coin pour pas faire vire mes larmes. Rang du Fliers, attinde que ch’ train y passe, qui pouvot bien aller au diabe. Montreulle, j’ déchindos minme pas. Hesdin : « allez, viens, in va aller minger eune frite su’ l’ plache, in a l' temps mais faut quand minme és' dépécher, ch’ bus y s’arrête qu’eune demie-heure ».

Après cha, l’ grand route à toboggans, et pis saint-Pol, qui comminchot à faire noir, que j’ véyos pus rien par elle vite rimplie d’ buée, qu’un pauve jeaunne qui étot trisse à mourir et des zautes derrière qui s’étotent indormis. Arriver à Bruay, tous chés lumières éd’ chés cafés, chés gins qui sortotent du cinéma ; faire el’ tour éd’ prisunic, déchinde chés marches éd l'autobus Dumont , toudis in arculant ; j’ séros bien resté caché tout au fond intre deux banquettes, qu’ peutête y arpartot après à Berck … Mais quo’ qu’ j’auros fait là-bos tout seux …

Armonter l’rue Alfred Leroy avec chés valisses qui voulotent pus avancher non pus ; chés magasins toudis fermés. Chalmain pis l’ rue d’ Divion : Ah ! Mémère !... Alle attindot à l’ porte avec ch’ tchien dins ses bras qui gesticulot in poussant des cris comme un diabe dins l’iau bénite… Ah ! min tchien ! j’ t’ai quère ! té m’as manqué té sais ! Mémère alle pouvot pu l’ ténir, ch’ tchien y sautot par terre in courant tout partout après les uns et les zautes, y savot pu dû donner délle truffe …. Y pichot tout partout tellemint qu’y étot contint d’ nous arvir ! …

In rintrot, mémère alle avot préparé à souper pis mis l’ tabe dins l’ salle à minger ; in n’allot pas minger dins l’ cuisine quand minme ! Chés valisses in les déballerot pus tard ; raconter chés vacances à mémère, chétot un tiot peu les arviffe, mes ziux y s’rallumotent, j’arvénos à la vie ; min tchien in d’ sous dé m’ cayelle y m’ léquot mes zortelles plein d’ sabe…

L’ fos chi in avot tout raconté, chétot fini pour du bon chés vacances à Berck ; y’ allot falloir commincher à pinser sérieusemint à l’école pis à l’ rintrée. Et atteinde chés photos qu’ min père y allot aller amont Crendal pour rinde ch’ l’apparelle qui nous prétot tous z’ans pour chés vacances avec eune pellicule. Un grand merci pour cha Monsieur Crendal ; y n’a pas gramint qui zont pu faire des photos d’ leus vacances à Berck in ch’ temps-là. Chés photos là, j’ pourrai les raviser tout m’ vie ; et quand j’ s’ rai mort, j’ voudros qu’ mes cheindes alles restent pour toudis mélangées à ch’ sabe

DELLE PLAGE ÉD’ BERCK

(carte postale panoramique de la plage)

1 photo correspondant au texte


 


Contact | ©2005-2021 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 1 visiteur connecté - Qui est connecté ? |